(EN) Voici la description d’un scénario dangereux, mais fréquent : un propriétaire désactive un détecteur de fumée ou de monoxyde de carbone (CO) et omet de le réactiver, exposant du même coup tous les occupants de la maison à une situation à haut potentiel de risque.

Selon la Base de données nationales sur les incendies, 80 pour 100 des décès causés par le feu surviennent dans des maisons où les détecteurs de fumée ne sont pas en bon état, souvent parce les appareils n’ont pas de piles ou sont périmés. Heureusement, l’utilisation d’une nouvelle génération de systèmes de sécurité résidentiels, associée à des pratiques ayant fait leurs preuves, contribue à protéger les maisons et les familles des dangers associés à la fumée, au feu et au CO.

Les conseils qui suivent assureront la sécurité de votre famille et de votre foyer.

Pour votre sécurité, remplacez vos détecteurs. En moyenne, les détecteurs de fumée ont une durée de vie utile de dix ans, et les détecteurs de CO doivent être remplacés après cinq à sept ans. Si vous ne vous souvenez plus de la date d’installation de vos détecteurs, il y a de bonnes chances que ce soit le moment de les remplacer. Le fait d’installer de nouveaux appareils assure votre protection puisqu’ils sont dotés des plus récentes technologies de détection de la fumée et des dernières fonctions de sécurité.

Redoublez de prudence. Il existe deux principaux types de détecteur de fumée : le détecteur photoélectrique et le détecteur à ionisation, qui utilisent différentes technologies pour déceler la présence de fumée et de feu. Le détecteur à ionisation est généralement mieux adapté à la détection des feux rapides et violents, tandis que le détecteur photoélectrique est plus sensible aux feux qui brûlent sans flamme mais qui produisent beaucoup de fumée et peu de chaleur. Le Conseil canadien de la sécurité recommande l’installation des deux types de détecteur ou de détecteurs combinés, car ils permettent mieux de déceler rapidement tous les types d’incendies résidentiels fréquents.

Allez-y pour dix ans. L’une des plus grandes avancées en matière de technologie de détecteurs ces dernières années est la mise au point du détecteur à pile scellée ayant une durée de dix ans, comme le détecteur de fumée à pile intégrée de dix ans de First Alert qui comprend des capteurs de type photoélectrique et à ionisation offrant une protection maximale contre tout type d’incendie. Ces détecteurs offrent de plus une protection sans souci puisque vous n’avez plus besoin de vous rappeler quand remplacer les piles. Vous ne risquez plus d’avoir un détecteur désactivé parce que vous avez dû en retirer la pile.

Couvrez vos arrières. Même si vous disposez de détecteurs de fumée et de CO dans la maison, il se peut que vous et votre famille ne soyez pas assez bien protégés si le nombre d’appareils n’est pas suffisant. Pour bénéficier du niveau le plus élevé de protection, installez des détecteurs à l’intérieur ou près de chaque chambre à coucher et à chaque étage de la maison, y compris au sous-sol.